Contraception masculine : le Vasalgel, une alternative efficace à la vasectomie

Des pilules contraceptives aux injections non hormonales, les chercheurs ont récemment étudié de plus en plus d’options pour la contraception masculine. De nouvelles recherches testent un gel contraceptif chez le singe comme alternative à la vasectomie.

Près de la moitié des grossesses sont non désirées, selon les dernières statistiques.

Alors que les femmes disposent traditionnellement d’un large éventail de contraceptifs, la communauté de recherche médicale ne s’intéresse que depuis peu au développement de contraceptifs masculins.

En 2016, le gel contraceptif masculin non hormonal Vasalgel a été testé avec succès chez le lapin et s’est révélé prometteur comme contraceptif à long terme pour les mâles.

Vasalgel est un polymère à haut poids moléculaire qui pourrait être une alternative potentiellement réversible aux vasectomies.

Dans le cadre de ce nouvel essai, des chercheurs – dirigés par la Dre Catherine VandeVoort, du Centre national de recherche sur les primates (CNPRC) de Californie – ont testé le médicament chez des primates. Les résultats ont été publiés dans la revue Basic and Clinical Andrology.

Contraception masculine : les dernières innovations médicales sont prometteuses

Contraception masculine : les dernières innovations médicales sont prometteuses

Comment Vasalgel fonctionne chez les singes

Le Vasalgel est injecté dans ce que l’on appelle le vas deferens – le tube à paroi épaisse qui transporte les spermatozoïdes des testicules à l’urètre.

A l’intérieur de la cavité du canal déférent, le gel forme une barrière qui bloque le mouvement des spermatozoïdes.

Dans cette étude, la Dre VandeVoort a sélectionné un groupe expérimental de 16 singes mâles adultes logés au CNPRC et un groupe témoin de 16 singes dont les âges étaient appariés à ceux des premiers, et qui avaient déjà subi une vasectomie.

Les animaux ont été sédatés avec de la kétamine pendant toute la durée de l’intervention et ont reçu environ 100 microlitres de Vasalgel à l’aide d’une seringue, via une petite incision.

Cette dose de Vasalgel a formé une barrière d’environ 2 centimètres de longueur à l’intérieur du canal déférent. Les animaux ont reçu des analgésiques après l’opération pour soulager la douleur et ont été suivi quotidiennement pendant 7 jours après l’opération.

Après cela, les chercheurs ont ramené les singes dans leur logement de groupe normal, où ils ont cohabité avec des femelles pendant au moins une saison de reproduction d’environ 6 mois. Sept mâles ont vécu presque continuellement avec des femelles pendant deux ans.

La paternité de tous les descendants a été testée au moyen d’échantillons de sang et de tests génétiques. Les chercheurs rapportent que les mâles traités n’avaient provoqué aucune conception après les injections de Vasalgel.

Dans des conditions de logement semblables, on s’attend à ce que les femelles sexuellement matures aient un taux de grossesse de 80% par saison de reproduction.

Vasalgel est « sûr » et produit moins de complications que les vasectomies.

Les auteurs rapportent quelques complications mineures, semblables à celles habituellement associées aux vasectomies traditionnelles. Un singe du groupe a développé un granulome du sperme après l’injection. Selon les auteurs, cette complication – consistant en une accumulation de spermatozoïdes en morceaux dans le canal déférent – se produit dans environ 60% des cas de vasectomie chez l’humain. Comme ils l’expliquent, il n’y a généralement pas d’effets secondaires graves résultant du granulome spermatique.

Vasagel : une contraception masculine efficace

Vasagel : une contraception masculine efficace

Le taux de granulome spermatique chez les singes vasectomisés est généralement d’environ 15%, alors que dans cette étude seul un singe sur 32 en a été victime, soit un peu plus de 3%.

Dans le groupe témoin, 5 singes vasectomisés sur 16 (soit plus de 32 %) ont développé une forme de granulome spermatique.

« Nos recherches montrent que la mise en place de Vasalgel dans le vas deferens produit une contraception fiable chez les singes mâles matures, comme le montre l’absence de grossesse chez les femelles viables sur le plan reproductif avec lesquelles les mâles étaient logés. Fait important, nous montrons que la méthode de pose du Vasalgel est sûre et qu’elle produit moins de complications que la vasectomie. » Dre Catherine VandeVoort

La Dre VandeVoort et ses collègues recommandent que des recherches futures examinent la réversibilité du Vasalgel chez les singes avant que le gel ne devienne une solution de rechange valable à la vasectomie chez les hommes.

« Vasalgel s’avère très prometteur comme solution de rechange à la vasectomie, car la recherche chez le lapin a déjà démontré que le produit est réversible », ajoute-t-elle. « Bien qu’il soit possible d’inverser une vasectomie, il s’agit d’une procédure techniquement difficile et les patients ont souvent de très faibles taux de fertilité après l’inversion. »

Contraception masculine : le Vasalgel, une alternative efficace à la vasectomie
4.8 (96.67%) 6 votes
2018-03-26T07:45:54+00:00