Grossesse extra utérine : signes et symptômes

Une grossesse extra-utérine se produit lorsque l’ovule fécondé s’attache à un endroit autre que l’intérieur de l’utérus. Presque toutes les grossesses extra-utérines se produisent dans les trompes de Fallope et sont donc parfois appelées grossesses tubaires. Les trompes de Fallope ne sont pas conçues pour contenir un embryon en croissance ; ainsi, l’ovule fécondé dans une grossesse tubaire ne peut pas se développer correctement et doit être traité. Une grossesse extra-utérine se produit dans 1 des 50 grossesses.

Quelles sont les causes d’une grossesse extra-utérine ?

Les grossesses extra-utérines sont causées par un ou plusieurs des facteurs suivants :

  • Une infection ou une inflammation des trompes de Fallope peut entraîner leur obstruction partielle ou totale.
  • Le tissu cicatriciel d’une infection antérieure ou une intervention chirurgicale sur le tube peut également entraver le mouvement de l’ovule.
  • Une intervention chirurgicale antérieure dans la région pelvienne ou sur les tubes peut provoquer des adhérences.
  • Une croissance anormale ou une anomalie congénitale peut entraîner une anomalie dans la forme du tube.

Qui est à risque d’avoir une grossesse extra-utérine ?

Les facteurs de risque pour une grossesse extra-utérine comprennent ce qui suit :

  • Âge de la mère de 35-44 ans
  • Précédente grossesse extra-utérine
  • Chirurgie pelvienne ou abdominale antérieure
  • Maladie inflammatoire pelvienne (MIP)
  • Plusieurs avortements provoqués
  • Concevoir après une ligature des trompes ou lorsqu’un DIU est en place.
  • Fumer
  • Endométriose
  • vous suivez des traitements de fertilité ou utilisez des médicaments de fertilité

Quels sont les symptômes d’une grossesse extra-utérine ?

La plupart du temps, une grossesse extra-utérine se produit dans les premières semaines de grossesse. Il se peut que vous ne sachiez même pas que vous êtes enceinte et que vous n’ayez pas de signes d’un problème.

Les saignements vaginaux légers et les douleurs pelviennes sont habituellement les premiers symptômes, mais d’autres symptômes pourraient inclure.

Bien que vous puissiez éprouver des signes et symptômes typiques de la grossesse, les symptômes suivants peuvent être utilisés pour aider à reconnaître une grossesse extra-utérine potentielle :

  • Douleur aiguë ou lancinante qui peut aller et venir et varier en intensité. (La douleur peut être dans le bassin, l’abdomen, ou même l’épaule et le cou en raison du sang d’une rupture de grossesse extra-utérine se rassemblant sous le diaphragme).
  • Saignements vaginaux, plus abondants ou plus légers que vos règles normales.
  • Symptômes gastro-intestinaux
  • Faiblesse, étourdissements ou évanouissements

Il est important de communiquer immédiatement avec votre médecin si vous ressentez une douleur aiguë qui dure plus de quelques minutes ou si vous avez des saignements.

Comment diagnostique-t-on une grossesse extra-utérine ?

Diagnostic de la grossesse extra-utérine

Diagnostic de la grossesse extra-utérine

Les grossesses extra-utérines sont diagnostiquées par votre médecin, qui effectuera probablement d’abord un examen pelvien pour localiser la douleur, la sensibilité ou une masse dans l’abdomen. Votre médecin utilisera également une échographie pour déterminer si l’utérus contient un fœtus en développement. La mesure des taux d’hCG est également importante. Un niveau de hCG qui est plus bas que prévu est une raison de suspecter une grossesse extra-utérine.

Votre médecin peut également tester votre taux de progestérone parce que de faibles taux pourraient être le signe d’une grossesse extra-utérine. De plus, votre médecin peut faire une culdocentèse, qui consiste à insérer une aiguille dans un espace situé tout en haut du vagin, derrière l’utérus et devant le rectum. La présence de sang dans cette zone peut indiquer un saignement dû à la rupture d’une trompe de Fallope.

Comment traite-t-on une grossesse extra-utérine ?

Une grossesse extra-utérine peut être traitée de l’une des façons suivantes :

  • Le méthotrexate peut être administré, ce qui permet à l’organisme d’absorber les tissus de la grossesse et peut sauver la trompe de Fallope, selon l’évolution de la grossesse.
  • Si le tube s’est étiré ou s’est rompu et a commencé à saigner, il faudra peut-être l’enlever en tout ou en partie. Dans ce cas, le saignement doit être arrêté rapidement et une intervention chirurgicale d’urgence est nécessaire.
  • La chirurgie laparoscopique sous anesthésie générale peut être pratiquée. Cette procédure implique un chirurgien utilisant un laparoscope pour enlever la grossesse extra-utérine et réparer ou enlever la trompe de Fallope affectée. Si la grossesse extra-utérine ne peut être enlevée par laparoscopie, une autre intervention chirurgicale appelée laparotomie peut être pratiquée.

Et mon avenir ?

Votre niveau de hCG devra être revérifié régulièrement jusqu’à ce qu’il atteigne zéro si vous n’avez pas subi l’ablation complète de vos trompes de Fallope. Un taux d’hCG qui reste élevé pourrait indiquer que le tissu ectopique n’a pas été entièrement enlevé, ce qui nécessiterait une intervention chirurgicale ou une prise en charge médicale avec du méthotrexate.

Les chances d’avoir une grossesse réussie après une grossesse extra-utérine peut être réduite, mais cela dépendra de la raison pour laquelle la grossesse était extra-utérine et de vos antécédents médicaux. Si les trompes de Fallope ont été laissées en place, vous avez environ 60% de chances d’avoir une grossesse réussie à l’avenir.

Grossesse extra utérine : signes et symptômes
4.2 (84%) 20 votes
2018-07-19T12:24:25+00:00

About the Author:

Leave A Comment